Ouverture Saragosse 

http://en.wikipedia.org/wiki/Saragossa_Opening


L’ouverture Saragosse, ou ouverture Hempel, commence comme cela : 1.c3.

Saragosse

Le nom "Saragosse” provient bien sûr de la ville espagnole de Saragosse. En 1922, un tournoi à thème (1.c3) fut organisé à Mannheim avec trois participants, Siegbert Tarrasch (qui remporta l’épreuve), Paul Leonhardt et Jacques Mieses.

Ouvrir par 1.c3 est certes peu ambitieux. D’accord, ce coup a le mérite d’ouvrir une diagonale pour la reine, mais il ne participe que timidement à la lutte pour le centre. Il prépare d4, mais il eut été meilleur pour les blancs de jouer ce coup immédiatement. Disposer un pion en c3 a aussi le désavantage d’ôter au cavalier-dame sa case de développement idéale. Ce n’est malgré tout pas un coup si “horrible” que cela, néanmoins, et il existe de nombreuses possibilités de transposition :

Les noirs peuvent répondre de différentes manières; le plus souvent, ils vont jouer 1...d5, 1...e5 ou 1...Cf6. Sur 1...d5, les blancs ont l’occasion de tenter le Gambit Plano, 2. e4?!, qui transpose à vrai dire sur une ligne bizarre de la défense scandinave. Après 2...dxe4, 3. Da4+ regagne le pion, mais les noirs sortent rapidement leurs pièces par 3...Cc6 4.Dxe4+ Fe7, suivi de ...Cf6. 1...f5 est aussi une bonne réponse, puisqu’elle va mettre des bâtons dans les roues des blancs si ceux-ci souhaitent mener l’assaut sur l’aile-roi.

La réponse 1...c5 est jouable également, mais elle offre aux blancs de meilleures opportunités que les autres coups de transposer sur une variante majeure dans laquelle ils ont un petit avantage. Par exemple : 1...c5 2.e4 transpose sur la variante Alapin de la défense Sicilienne. La séquence 1...c5 2.d4 est possible de même : 2... cxd4 (2...e6 3.e4 d5, transpose sur une défense française, avec les coups 4.e5 ou 4.exd5) 3.cxd4 d5 transpose sur une variante d’échange de la défense Slave (habituellement atteinte après 1.d4 d5 2.c4 c6 3.cxd5 cxd5).